Comment photographier la lune ?

Je vais vous apprendre aujourd’hui à prendre en photo la lune. C’est un exercice facile à réaliser à partir du moment ou vous avez bien assimilé les différents paramètres qui permettent de bien exposer une photo.

Voici donc la petite check-list de ce qu’il vous faudra pour réaliser ce tutoriel.

La check-list

  • Un boitier reflex ou un compact capable de passer en mode manuel
  • Un téléobjectif
  • Un trépied
  • Une télécommande (facultatif)

I – Les préparatifs

Tout d’abord, rendez-vous sur votre application météo favorite, l’important est d’avoir une nuit bien dégagée afin de bien voir la lune et de ne pas être génés par les nuages pour ce premier essai.

La difficulté de cet exercice réside dans la différence d’intensité lumineuse qui existe entre la lune et le ciel.
La lune est extrêmement lumineuse, et le ciel quand à lui est extrêmement sombre.
Cela représente un défi pour votre appareil, mais bientôt plus pour vous !

II – La prise de vue

Positionnez votre appareil équipé de votre téléobjectif sur votre trépied, vérifiez bien la stabilité de l’ensemble et visez la lune avec votre appareil.

C’est le moment de régler votre appareil.
Quels ISO allez vous choisir ?
Oui, là bas au fond: 800 ISO car il fait nuit ?

Et bien non, c’est tout le contraire, comme je vous l’ai dit plus haut, la lune est très lumineuse, alors comme un jour de grand soleil, je règle mes ISO sur 100.

Pour le reste des paramètres, n’ouvrez pas trop votre diaphragme (f/8 – f/11) afin d’avoir le maximum de détails et choisissez une vitesse relativement rapide (supérieure à 1/125 secondes) afin d’éviter des flous de mouvement, car la lune se déplace. Si vous êtes trop juste avec ces paramètres, n’hésitez pas à augmenter un peu la sensibilité (ISO).

Faites votre mise au point sur la lune si votre autofocus le permet, mais il est préférable de faire la mise au point sur l’infini en manuel si votre autofocus a du mal à s’en sortir, puis déclenchez !

N’oubliez pas d’utiliser une télécommande afin d’éviter les flous, ou si vous n’en possédez pas une, utilisez le retardateur de votre appareil.

Faites donc vos essais pour trouver le réglage parfait en fonction de votre boitier et de votre objectif.
Le but étant bien sur d’avoir une lune bien détaillée et non une grosse boule lumineuse et baveuse.

III – Après la prise de vue

N’hésitez pas à recadrer votre photo si votre zoom n’était pas assez puissant.
Si vous avez shooté en RAW, n’hésitez pas en utilisant vos logiciels de retouche (Lightroom, Photoshop…) à renforcer le contraste, la netteté et jouer avec la balance des blancs.

Si vous avez apprécié cet article, n’hésitez pas à le partager ou à le noter (les petits diaphragme ci dessous).
Enfin je vous invite comme à chaque fois à me poser vos questions en commentaire, ou en m’envoyant directement un message.

Comment photographier la lune ?
4 (80%) 9 votes

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *