Comment faire de meilleures photos ?

Une fois que l’on a bien compris comment fonctionne son appareil, il est important afin de faire de belles photos de savoir comment bien composer ses photos.
Pour cela, il y’a certaines règles qu’il faut assimiler, et si vous les respectez, vous verrez rapidement la qualité de vos photos s’améliorer.

Je tiens cependant à préciser un point important :

Quand vous débutez il est important de respecter ces règles pour qu’elles deviennent un automatisme, une évidence pour vous et votre œil.
Mais le plus important est de les comprendre; faites des tests avec ce que vous avez à disposition. Prenez en photo un objet sans penser à ces règles, puis refaites la photo en les respectant puis comparez, regardez ce qui fonctionne le mieux.
Je vous dis cela, car les règles sont aussi faites pour être transgressées, mais il faut les avoir bien assimilées avant.

I – La règle des tiers

Le principe de cette règle est que l’on doit décomposer son cadre en 9 parties égales suivant deux lignes horizontale et deux lignes verticale.
Une image valant mieux qu’un long discours, je vous invite à cliquer sur la photo ci-dessous afin de comprendre le principe.

Ces lignes doivent être des guides pour composer vos photos.
Par exemple pour prendre une photo de paysage, placez l’horizon au centre du cadre est une mauvaise idée. Alors que si vous le placez sur une des lignes horizontales, cela donnera une dynamique à votre image.
Faites le test vous-même, vous comprendrez vite de quoi je parle.

Les intersections de ces lignes s’appellent des points chauds.
Si vous placez un élément important de votre photo sur un de ces points, cela équilibrera votre photo.
Par exemple pour un portrait, si vous placez l’oeil de votre modèle sur un point chaud ou sur une des lignes des tiers, votre photo sera plus dynamique et équilibrée.

Le nombre d’or est un nombre qui vaut environ ф = 1,618033989. Grâce à de nébuleux calculs il permet de déterminer un rectangle ou spirale d’or.

Ce nombre est utilisé par les grands maîtres de la peinture mais également par les architectes, designers et bien sûr par les photographes.

En fait la règle des tiers s’inspire du nombre d’or, elle en est sa version simplifiée car bien plus pratique à visualiser dans son cadre, elle découpe l’image en 9 rectangles égaux, alors qu’avec le nombre d’or cela nous donnerait une grille avec le rectangle au centre qui aurait un côté 0,618 fois plus petit que son voisin.
Toujours est-il, pour un portrait, si vous placez un élément important (l’œil de votre modèle par exemple) au centre de cette spirale et que le reste de la courbe épouse le reste de son visage, votre photo sera plus harmonieuse. Ce nombre d’or et sa spirale déterminent un ensemble de proportions harmonieuses.

III – Jouez avec la profondeur de champ

Commençons d’abord par bien comprendre ce qu’est la profondeur de champ :
La profondeur de champ est la zone de netteté dans votre photo.

  • On parle de faible profondeur de champ quand une petite zone de votre photo est nette (a priori votre sujet principal) et que du coup les autres plans sont flous.
  • On parle de grande profondeur de champ quand l’ensemble de la photo est nette.

Il y’a plusieurs façons d’interagir sur la profondeur de champ :

  • Modifiez l’ouverture de votre diaphragme, plus il est ouvert (chiffre f/ petit), plus il y aura des zones de votre photo qui seront floues.
  • Éloignez ou rapprochez votre sujet de votre fond si cela est possible
  • Éloignez vous ou rapprochez vous de votre sujet

Si vous faites du portrait, ce point est primordial.
Pour faire un beau portrait, il est important que le votre sujet se détache de son fond, afin que le regard se dirige naturellement sur le visage de votre modèle.
Si tous les plans sont nets, le modèle ne sera pas mis en valeur, alors qu’avec une faible profondeur de champ, l’arrière plan sera flou, si il y’a un premier plan (autre que votre modèle) il le sera également, seul le visage de votre modèle sera net.

IV – Soignez votre mise au point (MAP)

Pensez toujours à ce que vous voulez raconter avec votre photo.
Pour cela, faites bien attention à l’endroit ou vous faites votre mise au point (MAP), surtout si vous travaillez avec un diaphragme ouvert en grand.

Toujours en portrait, le principe de base est d’avoir les yeux de votre sujet net.
Si vous avez un objectif qui ouvre à f/1.4, à son ouverture maximale, la zone de netteté sera de 1 à 3 centimètres à peine. Il suffit de faire la mise au point sur le nez de votre modèle et ses yeux seront flou et la photo sera donc ratée.

V – Utilisez l’espace présent dans votre cadre

C’est un des points les plus compliqué quand on débute la photo, savoir si il faut remplir ou non son cadre.
Pour un portrait, avoir son sujet de plein pied avec 80% de vide fonctionne rarement. Privilégiez un cadrage plus serré, laissez le visage remplir votre cadre, l’émotion passera plus facilement.

Si vous devez laisser du vide, il faut que cela soit pour une bonne raison, pour servir la narration par exemple.

VI – Déplacez vous

Quand on photographie un paysage ou un monument, on a souvent tendance à prendre une photo sans essayer d’explorer les alentours afin de voir si il y’a un point de vue différent qui nous permettrait de prendre une photo sous un angle nouveau. C’est pour cela qu’il faut, tant que possible, ne pas se précipiter et prendre le temps de bien observer les alentours afin de choisir l’endroit idéal pour faire sa photo.
N’hésitez pas non plus à prendre de la hauteur en grimpant sur un banc, une échelle ou tout autre promontoire à votre disposition, ou au contraire, vous allonger sur le sol pour donner un tout autre effet à votre photo. Variez les points de vue, essayez de fuir l’évidence.

VII – Pour aller plus loin

Une autre façon de progresser est de regarder le travail des photographes que vous aimez, analysez leur photos et essayez de comprendre pourquoi la photo vous touche, qu’est ce qui fait qu’elle est réussie. C’est sans doute dû au cadrage choisi par l’artiste, ou le choix du point de vue, etc…

L’oeil a toujours tendance à suivre les lignes, alors amusez-vous en utilisant des lignes directrice dans vos photos afin de guider celui qui va la regarder.

Jouez également avec les contrastes, la lumière, les textures, mais surtout, prenez des photos, faites votre autocritique, soumettez votre travail à la critique des autres photographes, et prenez encore des photos !

Comment faire de meilleures photos ?
4.4 (88.57%) 7 votes

2 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *